Büchelorette

Web developer, drummer, mom

15 novembre 2016

Chers amis, collègues, contacts, connaissances,

Voilà plus de 9 ans passés au sein de la même agence, dont les 3 dernières années dédiées au même client. Je me rappelle encore de mes premiers jours, je faisais "du HTML et du CSS", tellement bien qu'on m'a appris à "coder en tableau" ... pour faire des newsletter.
Je n'avais pour seul diplôme qu'un brevet de technicien collaborateur d'architecte, mais on m'a embauchée parce que je parlais déjà de sémantique et vénérais le W3C.

Aujourd'hui, je fais toujours du html, du css et un peu de javascript, différemment depuis l'arrivée des pré-processeurs et des "task runner", mais je mets un point d'honneur au respect des bonnes pratiques et des critères d'accessibilité numérique.

Et c'est là tout l'intérêt que j'ai dans mon métier : je fais des sites web, et je les fais pour tout le monde. Alors je les fais bien.

Cela m'a amenée à ne plus faire simplement du html, du css et du js, mais à engager mon équipe à le faire.
J'ai besoin d'être fière de ce que je produis. J'aime pouvoir garantir un travail de qualité, pour tous.

Mais voilà, tout le monde ne partage pas la même vision des choses.
En agence, il faut livrer vite. Il faut faire de l'argent. Tant pis, l'essentiel c'est que le client soit content.

J'ai beau prouver par A+B qu'un travail de qualité c'est non seulement un client content, mais tous les utilisateurs aussi.
Qu'un client sera content d'un travail de qualité non pas parce qu'il est soucieux de la sémantique du code de son site, mais parce que les corrections de bug c'est long et ça coûte cher...

Pour les gains de temps, j'ai aussi participé activement à la mise en place et au respect d'un workflow - fortement inspiré du très bon gitflow.
Pour encore plus de gain de temps, j'ai mis au point et documenté notre charte graphique, et créé une bibliothèque de composants réutilisables.

Aujourd'hui, dans mon agence, mon but est de faire profiter de cette expérience à tous, de présenter un cas d'étude et de faire des ateliers de conception.
J'ai obtenu des formations orientées accessibilité, au delà des développeurs : j'ai réussi à faire comprendre qu'un bon développement ne pourra jamais rattraper des erreurs de conception. Nous allons donc former nos UX, graphistes, chefs de projets, QA ... tout le monde.

J'ai toujours espoir que les choses évoluent, que nous avancions dans le bon sens. Et faire partie de ce mouvement me rend bien plus fière que de maîtriser ReactJS.


Alors,
cher ami, collègue, contact, connaissance,

non, je ne cherche pas un nouveau poste de développeur front-end dans une agence X ou chez un client Y, pour faire du luxe ou de la marque automobile... j'ai déjà ce poste. Et je ne changerai pas juste pour gagner plus d'argent.
Mais si tu connais une boite sympa qui partage mes valeurs, envers qui je n'ai pas besoin de faire du lobbying mais qui a besoin de mon expérience, mes connaissances, et ne trouve pas bizarre que je ne mange presque plus d'animaux et éteigne l'eau du robinet pendant que je me savonne, sache que les métalleux sont super sympa et qu'une maman qui fait de la batterie dans un groupe de stoner rock c'est trop cool, ... alors fais-moi signe ;)

Moi, ailleurs ..

Ne manquez pas un seul billet grâce à Mon flux rss